Thursday, March 5, 2015

Cfp: Voix de la traduction Traduire, transformer, reformer (Bologne, les 15 et 16 octobre 2015)

Les mouvements transnationaux d’idées et d’œuvres, l’expérience des écritures postcoloniales, ainsi que l’affirmation de pratiques cross-médiales et collaboratives de la narration non seulement forcent les frontières entre les traditions nationales, les disciplines et les médias (et leurs dynamiques habituelles d’échange), mais mettent en échec toute hiérarchie entre l’original et ses « traductions » (inter- o intralinguistiques, intersémiotiques), sapent de l’intérieur la norme monolingue et compromettent l’idée de traduction comme transfert, passage, pont, nous demandant de repenser certaines notions traductives centrales telles que langue de départ/langue d’arrivée, fidélité, respect, transparence, équivalence, lisibilité, différence… 
De plus, l’acte traductif est un acte fortement conditionné, inséré dans un paysage culturel profondément hiérarchisé, traversé par des impératifs discursifs, productifs, commerciaux et politiques très rigides. Et il est également, aujourd’hui, le lieu (à la fois métaphorique et procédural) de la création, de l’imagination et de l’espoir (Martha Nussbaum) ; le lieu à partir duquel redessiner (configurer) les rapports entre les langues et les pays ouvrant vers un univers hétérolingue qui est la figure de l’explosion des frontières entre les langues et la marque de l’urgence de déconstruire et transgresser l’idée que la différence distingue et divise. 
Le colloque Voix de la traduction. Traduire, transformer, reformer entend se proposer comme lieu de réflexion sur les transformations en cours, appelant les spécialistes à s’interroger sur quelques questions centrales telles que : 
  • Esthétique, éthique et politique de la traduction 
  • Traduction comme création 
  • Traduction comme métaphore du tiers-lieu 
  • Traduction et littérature postcoloniale 
  • Traduction et hétérolinguisme 
  • Autotraduction, traduction sans original 
  • Convergence médiatique et pratiques traductives 
  • Traduction collaborative 
  • Traduction comme lieu de l’accessibilité (langue des signes…) 


Le colloque sera bouclé par un Laboratoire de traduction collaborative ouvert aux étudiants du Corso di Laurea Magistrale in Traduzione Specializzata et aux doctorants. 
Consignes 
Les propositions, de 300 caractères maximum, sont à envoyer par mail, et avant le 30 mars 2015, à Lucia Quaquarelli / lquaquarelli@u-paris10.fr Licia Reggiani / licia.reggiani@unibo.it 
La confirmation de l’acceptation sera communiquée, toujours par mail, avant le 30 avril 2015. 
*** 
Projet scientifique: Lucia Quaquarelli, Licia Reggiani 
Comité scientifique international: Chiara Elefante, Danielle Londei, Christophe Mileschi, Myriam Suchet, 
Organisation: Chiara Denti, Gianna Tarquini

Tuesday, March 3, 2015

NEW Special Issue on Self-Translation

The special issue on self-translation of the journal Glottopol has just been published.
Glottopol issue N°25 directed by Christian Lagarde is entitled: L'autotraduction : une perspective sociolinguistique and discusses self-translation from a sociolinguistical point of view
The 18 contributions are written in French or Spanish.
The content is available online for free. You can download the whole issue or single articles on the website of the journal.

  • Christian Lagarde : Des langues minorées aux « langues mineures » : autotraduction littéraire et sociolinguistique, une confrontation productive – 2
  • Rainier Grutman : L’autotraduction : de la galerie de portraits à la galaxie des langues. –  14
  • Christian Lagarde  : De l’individu au global : les enjeux psycho-sociolinguistiques de l’autotraduction littéraire. – 31
  • Julio-César Santoyo : Consideraciones acerca del estatus actual de la autotraducción en la Península Ibérica. – 47
  • Xosé Manuel Dasilva : Los horizontes lingüísticos del autotraductor. Una visión a partir del contexto de Galicia. – 59
  • Elizabete Manterola Agirrezabalaga : La autotraducción en el contexto vasco : entre distancia interlingüistica y la constitución de un campo literario nacional transfronterizo. – 71
  • Katixa Dolharé Çaldumbide : L’autotraduction comme résistance aux idéologies aliénantes et voie vers la paix : l’exemple de l’œuvre d’Itxaro Borda au Pays basque nord (Iparralde). – 88
  • David ar Rouz : De l’autotraduction à la traduction de soi : éléments de réflexion bretonne. –103
  • Erwan Hupel : Le cœur et l’esprit : déchirements et stratégies d’autotraduction chez quelques auteurs bretons. – 124
  • Joan-Claudi Forêt  : L’auteur occitan et son double. – 136
  • Turo Rautaoja et Yves Gambier : L’autotraduction : une pratique ancienne, un concept ambigu. Le cas du Suédo-Finlandais Karl Ekman. – 151
  • Peggy Pacini : L’autotraduction chez Grégoire Chabot : médiation, transmission, survie d’une communauté et d’une littérature de l’exigüité. – 163
  • Michel Calapodis et Elisa Hatzidaki : Du bilinguisme littéraire à la diglossie socio-historique : le cas de l’œuvre de Vassilis Alexakis. – 178
  • María Recuenco Peñalver : Vassilis Alexakis ou le paradoxe systématique de l’autotraduction.  – 187
  • Olga Anokhina  : Les traductions vers l’anglais de Vladimir Nabokov : traduction ou autotraduction ? –198
  • Helena Tanqueiro et Meritxell Soria : Análisis traductológico de referentes culturales en La testa perduta di Damasceno Monteiro de Antonio Tabucchi. –211
  • Chiara Montini: S’autotraduire en traduisant les mots : la vie entre deux langues de Dolores Prato. –223
  • Delfina Cabrera : Ecrire en « demi-langue ». Multilinguisme et autotraduction dans les premiers scénarios de Manuel Puig. –235


To access the journal issue or the single articles, please click here.

Monday, March 2, 2015

Conference Self-translation Global and Local

I just came home from a very interesting and inspiring international conference on self-translation which took place at Vitoria-Gasteiz in the Basque Country on 26th February.

Here is an overview of the talks that have been given:

  • Eva Gentes: Research on Self-Translation. A General Overview
  • Xosé Manuel Dasilva: The Phenomenon of Self-Translation. Typology of Self-Translation
  • Garazi Arrula & Elizabete Manterola: The Phenomenon of Self-Translation in Basque Literature
  • Ibon Uribarri: Self-Translation Within a Diglossic Environment
  • Frederick Verbeke: An Overview of Literary Self-Translation in Belgium
  • Rainer Guldin: Self-Translation in Switzerland
  • Agnes Pisanski Peterlin: Self-Translation in the Academic Field
  • Nebojša Radić: Criss-Crossing the Language Boundaries as an Expression of the Plurilingual Self
  • Ur Apalategi: The Self-Translating Author in Conflict with Diglossic Context. The Polygraphy of Iban Zaldua
  • Aurélia Arkotxa: La autotraducción como medio de creación en la génesis de Mimodramak eta Ikonoak de JM Lekuona
  • Olga Anokhina: Vladmir Nabokov:¿traducción o autotraducción?