Thursday, March 5, 2015

Cfp: Voix de la traduction Traduire, transformer, reformer (Bologne, les 15 et 16 octobre 2015)

Les mouvements transnationaux d’idées et d’œuvres, l’expérience des écritures postcoloniales, ainsi que l’affirmation de pratiques cross-médiales et collaboratives de la narration non seulement forcent les frontières entre les traditions nationales, les disciplines et les médias (et leurs dynamiques habituelles d’échange), mais mettent en échec toute hiérarchie entre l’original et ses « traductions » (inter- o intralinguistiques, intersémiotiques), sapent de l’intérieur la norme monolingue et compromettent l’idée de traduction comme transfert, passage, pont, nous demandant de repenser certaines notions traductives centrales telles que langue de départ/langue d’arrivée, fidélité, respect, transparence, équivalence, lisibilité, différence… 
De plus, l’acte traductif est un acte fortement conditionné, inséré dans un paysage culturel profondément hiérarchisé, traversé par des impératifs discursifs, productifs, commerciaux et politiques très rigides. Et il est également, aujourd’hui, le lieu (à la fois métaphorique et procédural) de la création, de l’imagination et de l’espoir (Martha Nussbaum) ; le lieu à partir duquel redessiner (configurer) les rapports entre les langues et les pays ouvrant vers un univers hétérolingue qui est la figure de l’explosion des frontières entre les langues et la marque de l’urgence de déconstruire et transgresser l’idée que la différence distingue et divise. 
Le colloque Voix de la traduction. Traduire, transformer, reformer entend se proposer comme lieu de réflexion sur les transformations en cours, appelant les spécialistes à s’interroger sur quelques questions centrales telles que : 
  • Esthétique, éthique et politique de la traduction 
  • Traduction comme création 
  • Traduction comme métaphore du tiers-lieu 
  • Traduction et littérature postcoloniale 
  • Traduction et hétérolinguisme 
  • Autotraduction, traduction sans original 
  • Convergence médiatique et pratiques traductives 
  • Traduction collaborative 
  • Traduction comme lieu de l’accessibilité (langue des signes…) 


Le colloque sera bouclé par un Laboratoire de traduction collaborative ouvert aux étudiants du Corso di Laurea Magistrale in Traduzione Specializzata et aux doctorants. 
Consignes 
Les propositions, de 300 caractères maximum, sont à envoyer par mail, et avant le 30 mars 2015, à Lucia Quaquarelli / lquaquarelli@u-paris10.fr Licia Reggiani / licia.reggiani@unibo.it 
La confirmation de l’acceptation sera communiquée, toujours par mail, avant le 30 avril 2015. 
*** 
Projet scientifique: Lucia Quaquarelli, Licia Reggiani 
Comité scientifique international: Chiara Elefante, Danielle Londei, Christophe Mileschi, Myriam Suchet, 
Organisation: Chiara Denti, Gianna Tarquini

No comments: